Préambule
L’objet de cette Charte est de favoriser un meilleur climat de confiance et davantage de respect mutuel dans un environnement de travail où toute forme de discrimination et de harcèlement est proscrite. Le développement d’un bon climat de travail, propice à l’efficacité économique et commerciale, aux progrès sociaux et à l’épanouissement de chacun, exige des efforts continus et une coopération de tous.

1. Les droits fondamentaux

SEAC adhère aux principes et aux droits fondamentaux de la Déclaration des Droits de l’Homme et de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne. Ce sont autant de valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité.

2. Les droits sociaux

SEAC s’engage à promouvoir et à agir dans le droit fil des conventions de l’Organisation Internationale du Travail et de sa Déclaration relative aux principes et aux droits fondamentaux au travail et des chartes sociales adoptées par l’Union Européenne et le Conseil de l’Europe. Elles considèrent ces droits comme nécessaires pour agir librement en vue de l’amélioration des conditions individuelles et collectives de travail. A cet effet, elles s’engagent à :

  • lutter contre le travail et l’exploitation des enfants,
  • favoriser l’accès au travail des personnes handicapées,
  • au minimum, à respecter les législations sociales communautaires et nationales et les conventions collectives en vigueur.
  • à respecter l’exercice du droit syndical dans chacun des pays concernés.
  • Eliminer toutes les formes de travail forcé ou obligatoire. Nous nous engageons en particulier, pour les prestataires susceptibles de faire travailler des entités dans des pays où de telles pratiques pouvant encore exister, à exiger de ces prestataires qu’ils s’engagent eux‐mêmes par écrit à ne pas recourir, directement ou par l’intermédiaire de leurs fournisseurs ou sous‐traitants, à une quelconque forme de travail forcé ou obligatoire.

Tout salarié d’une entreprise de SEAC a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé, sa sécurité et sa dignité. Toutes les actions en faveur de la prévention en matière de santé, de sécurité et de dignité au travail sont considérées comme prioritaires et doivent être activement poursuivies et renforcées.

3. Emploi, salaire, temps et conditions de travail

3.1 SEAC s’engage à favoriser l’employabilité de ses salariés, dans le cadre d’une gestion anticipatrice des évolutions économiques, technologiques, organisationnelles et concurrentielles, gages de sécurité et de stabilité de l’emploi, et à promouvoir la diversité dans l’entreprise, reflet de celle de la société.
Dans ce cadre, la formation des salariés est un investissement important, permanent et prioritaire. La mise en place des moyens et leur adaptation permanente pour renforcer la capacité d’emploi des salariés sont jugées indispensables.
3.2 Le salaire et les avantages seront au minimum au niveau des standards légaux et conventionnels ou des accords individuels et collectifs.
Les salariés, qui contribuent largement, individuellement et/ou collectivement, au développement et au succès de leur entreprise, doivent pouvoir en bénéficier, tant au travers des rémunérations que de différentes formes de participation financière des salariés ou de couvertures sociales complémentaires.
3.3 Le temps et les conditions de travail seront conformes à la législation et aux accords individuels et collectifs en vigueur dans chacun des pays concernés

4. Égalité

L’égalité des chances sera favorisée. Dans ce cadre, SEAC ne pratiquera aucune forme de discrimination et notamment celle fondée sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou syndicales, la naissance ou le handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle.
L’égalité entre les hommes et les femmes doit être assurée en matière d’emploi, de travail, de rémunération et de carrière.

5. Entrée en vigueur

La Charte entrera en vigueur le 1er octobre 2014 après avoir été signée par :
– le Président de SEAC

Président
Monsieur Adrian Lintis